calendrier
clear
WEFRAC Samedi 17 et dimanche 18 novembre
Au Frac

Le Frac propose un week-end festif avec la chanteuse et musicienne Ellah a. Thaun. Au programme : concert, performance, micro-édition et DJ set. 

expand_more

Le Frac propose un week-end festif avec la chanteuse et musicienne Ellah a. Thaun. Au programme : concert, performance, micro-édition et DJ set. 

Pour la 3ème édition de ce temps fort annuel, les 23 Fonds régionaux d’art contemporain (Frac) de France invitent une personnalité emblématique de leur région à poser un regard singulier sur une oeuvre de leur collection.

 

A cette occasion, le Frac Normandie Rouen a convié la chanteuse et musicienne Nathanaëlle Éléonore Hauguel de son nom de scène ELLAH A.THAUN afin de proposer un programme festif au public.

 

SAMEDI 17 NOVEMBRE :

 

17h30 : Rencontre avec Ellah A.Thaun et ses invités
 

18h30 : Concert performance (45mn) : Nathanaëlle Hauguel (Ellah a. Thaun) + Samuel Antonin / Vidéo performance : Aurore Gosalbo (Rapport 84) 
       

19h30 à 20h : Apéro dj-set expérimental : Valeskja Valcav (Nathanaëlle + Aurore)
 

Micro-éditions : Collectif Transmedia, Inc. et Force de Vente (performance à distance depuis le Frac PACA)

 

Durant tout le week-end, l’oeuvre choisie par l’invitée sera exposée ainsi que les raisons qui ont guidées son choix.
 

Pendant ces deux jours, le public pourra également récupérer la bande dessinée de Simon Roussin, en tirage limité, créée spécialement pour le « WEFRAC ». Cet objet collector illustre la diversité des Frac que ce soit par l’architecture de leur bâtiment ou encore la nature de leurs oeuvres.

 

En savoir plus arrow_forward

Présentation de l'artiste invitée :

Agée d’une trentaine d’année, Ellah A. Thaun  - de son vrai nom Nathanaëlle Eléonore Hauguel - a commencé il y a plusieurs années à se produire dans les clubs rouennais avant d’être invitée sur les scènes musicales françaises mais également européennes. Initialement conçu comme un projet solo, c’est désormais en bande que le son explose, les harmonies folk devenant plus rock, les arrangements plus électriques, au fur et à mesure que la tribu s’agrandie. Ils sont aujourd’hui cinq à porter les compositions de Nathanëlle. Son inspiration est teintée de nostalgie, on sent l’accent des Smashing Pumkings ou de Courtney Love, des groupes des années 90 qui l’ont marqué. Accompagnée d'une esthétique sonore lo-fi et d'un univers visuel très influencé par la contre-culture des années 60 et l'occultisme, elle organise aussi ses sorties d'albums en fonctions des transits planétaires astrologique ou compose à l'aide de tarots. Travaillant sur ces procédés hérités du « do-it-yourself » et enregistrant avec tout ce qui se trouve à portée de main, elle a sorti de nombreuses éditions limitées sur son micro-label.

 

En tant que femme transgenre, sa musique et ses textes sont difficiles à dissocier de la scène queer, sa transition hormonale et sociale ainsi que les questionnements sur le genre étant documentés ou largement évoqués à travers ses divers enregistrements et micro-éditions.

 

Vendredi 16 novembre sort « Arcane Majeur », son premier disque en groupe et son 15ème album au total, sur le label parisien « XVIII Records ».

www.ellahathaun.com

Document(s) à télécharger :

Dossier de presse national WEFRAC

  • Couverture de la bande dessinée de Simon Roussin créée spécialement pour le Week-end des Frac ( Edition limitée).
  • Ellah a. Thaun
L'inventaire, vol.8Du 15 septembre au 09 décembre 2018
Au Frac

Le Frac poursuit la présentation de son fonds par numéro d'inventaire. Le volet 8 est dédié aux oeuvres acquises en 2001 et 2002.

expand_more

Le Frac poursuit la présentation de son fonds par numéro d'inventaire. Le volet 8 est dédié aux oeuvres acquises en 2001 et 2002.

DU 15 SEPTEMBRE AU 9 DÉCEMBRE 2018
Vernissage le vendredi 14 septembre à 18h30

 

Depuis 2011, le cycle de « L’Inventaire » présente tous les ans une partie de la collection du Frac en fonction du numéro d’inventaire des oeuvres qui indique leur ordre d’entrée dans le fonds.

 

Ce huitième volume confirme l’attention accordée au dessin dans la collection ; ce médium domine ces deux années avec de grandes figures comme Gunther Brus, Barthélémy Toguo, Francis Alÿs, Javier Pérez, et de plus jeunes artistes comme Isabelle Lévénez ou Etienne Pressager. Il affirme l’importance du livre d’artiste avec la constitution d’ensembles conséquents autour de Fabrice Hyber, Alice Anderson, Marie-Ange Guilleminot, Jack Pierson et Jonathan Monk. Le thème du corps, qui apparaissait comme fil conducteur dans "L’Inventaire" précédent, trouve cette fois un contrepoint avec la notion de territoire au travers de la série photographique de Sophie Ristelhueber notamment.

Commissaire de l’exposition : Véronique Souben

 

Vidéo LSF sous-titrée et sonore sur l'exposition :
https://youtu.be/IZ52eIgZt2E

En savoir plus arrow_forward

Frac Normandie Rouen
3, place des Mar­tyrs-de-la-Ré­sis­tance
76300 Sot­te­ville-lès-Rouen
T. 02 35 72 27 51

handicap_picto

 

Ouvert du mercredi au dimanche de 13h30 à 18h30
Ouvert le jeudi 1er novembre et le dimanche 11 novembre
 

Avec les oeuvres d'Adel Abdessemed, Francis Alÿs, Dieter Appelt, Ivan Bafoil, Silvia Bächli, Catherine Bernard, Karine Bonneval, Nancy Brooks Brody, Günter Brus, Jean-Marc Bustamante, James Lee Byars, Geneviève Cadieux, Philippe Cognée, Tacita Dean, Jacqueline Donachie, Tom Drahos, Christelle Familiari, Franckdavid, Charles Fréger, Bernard Frize, Hamish Fulton, Jakob Gautel, Douglas Gordon, Jean-Luc Goupil, Sylvie Grenn, Romain Grenon, Marie-Ange Guilleminot, Claudia Hart, Fabrice Hyber, Sven’t Jolle, Alain Clairet et Anne Marie Jugnet, Jason Karaïndros, Carlos Kusnir, Kacha Legrand, Isabelle Lévénez, Marie-Rose Lortet, Saverio Lucariello, Elmar Mauch, Mathieu Mercier, Patrick Merckaert, Annette Messager, Jonathan Monk, Stéphane Montefiore, Nicolas Moulin, Jean-Michel Othoniel, Françoise Pacé, Javier Perez, Jack Pierson, Etienne Pressager, Sophie Ristelhueber, Anri Sala, Klaus Scherübel, Katy Schimert, Jean-Louis Schoellkopf, Corinne Sentou, Kiki Smith, Nancy Spero, Jana Sterbak, Jean-François Texier, Andrea Tippel, Barthélémy Toguo, Salla Tykkä, Matthew Tyson, Nicola Tyson, Amy Vogel, Nancy Wilson-Pajic, Etienne Yver, Frantz Zisseler

  • Bernard Frize, "Caïeu", 2002.
    peinture
    Collection Frac Normandie Rouen
    © Adagp, Paris 2018.
  • Barthélémy Toguo, "Baptism (13)", 1999.
    Aquarelle sur papier
    collection Frac Normandie Rouen
    © Adagp, Paris 2018.
  • Jack PIERSON, "The International #2. Jack Pierson", 2001.
    Livre d'artiste
    Collection Frac Normandie Rouen
Geert Goiris Du 07 au 24 novembre 2018
festival PhotoSaintGermain, Paris

Dans le cadre du festival PhotoSaintGermain à Paris, le Frac et Rubis Mécénat présentent "Peak Oil" de Geert Goiris.

expand_more

Dans le cadre du festival PhotoSaintGermain à Paris, le Frac et Rubis Mécénat présentent "Peak Oil" de Geert Goiris.

DU 07 AU 24 NOVEMBRE 2018
Vernissage mardi 06 novembre à 18h

 

A l’occasion de la 7e édition du festival PhotoSaintGermain, le Frac Normandie Rouen et Rubis Mécénat s’associent pour présenter « Peak Oil ». Cette série photographique d’envergure résulte d’une commande originale passée à l’artiste belge Geert Goiris sur le thème du paysage industriel.

Pour le parcours PhotoSaintGermain, l’artiste propose de repenser cette campagne à travers un nouvel accrochage pour lequel des photos ainsi que des wallpaper ont été produits tout spécialement.

 

En savoir plus arrow_forward

Galerie Gimpel et Müller
12 rue Guénégaud
75006 Paris
T. 01 77 16 06 01

Du mardi au samedi
10h30-13h / 14h-19h
Ouvert le dimanche 11 novembre
de 11h à 19h
Entrée libre et gratuite

    espace interieurDu 20 septembre au 12 décembre 2018
    Au Centre Hospitalier du Rouvray - Unité "Start"
    expand_more

    Du 20 septembre au 12 décembre 2018
    Vérnissage vendredi 21 septembre à 17h30

     

    Le Frac initie une toute nouvelle collaboration avec le Centre Hospitalier du Rouvray et plus particulièrement avec l’Unité « Start ». Ce récent service est aussi un lieu d’échanges que son équipe, sous la responsabilité du Pr. Guillin et du Dr Rotharmel, souhaite ouvrir à la création.

     

    Des oeuvres de la collection du Frac vont ainsi s’exposer dans les espaces de circulation autour du thème de l’espace intérieur. Des architectures imaginées et imaginaires aux dimensions parfois oniriques, mélancoliques ou fantastiques deviennent à la fois supports de projection et métaphores possibles du rêve et de l’inconscient. Cette présentation fera l’objet de plusieurs temps de médiation.

    En savoir plus arrow_forward

     

    L’unité « Start » (service de traitement à vocation régionale des troubles thymiques) est destinée aux patients atteints de troubles de l’humeur complexes et permet l’accès aux technologies de pointe dans ce domaine.

    Centre Hospitalier du Rouvray - Unité "START"
    4 rue Paul Eluard
    76300 Sotteville-lès-Rouen
    T. 02 32 95 68 25
    www.ch-lerouvray.fr

     

    Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h

    Avec les oeuvres de : Damien Cadio, Pierre Corroenne, Steve Galloway, Maude Maris, Peter Neuchs, François Trocquet, Simon Willems…

    • François TROCQUET, "Sans titre", 2013
      Stylo bille sur papier, encadré
      70 x 100 cm
      Collection Frac Normandie Rouen
    • Simon WILLEMS, O Aleman, "The Museum", 2009.
      Aquarelle et acrylique sur papier
      Collection Frac Normandie Rouen
    • Pierre Corroenne,"le Train", 1983.
      Photographie.
      Collection Frac Normandie Rouen
    Wallpaper de Geert Goiris Visible actuellement sur le réservoir du dépôt central de Rubis Terminal Rouen
    à Grand-Quevilly
    expand_more

    Peak Oil est le titre de la commande photographique réalisée par l’artiste belge Geert Goiris sur le paysage industriel des sites de Rubis Terminal. Ce projet a donné lieu en décembre 2017 à une grande exposition au Frac et la publication d’une édition. L’ultime étape du projet a été l’installation, en août 2018, d’une image monumentale et pérenne sur l’un des gigantesques réservoirs du dépôt Centrale de Rubis Terminal Rouen.

     

    Alors que les photographies de la commande représentaient l'univers industriel, l'artiste a choisi pour ce gigantestque support un sujet vivant, la tortue. Célébrée dans de nombreuses sociétés comme l'emblème de la longévité et de la stabilité, la tortue peut également être considérée comme un véritable fossile vivant dont l'origine remonte à la préhistoire. De par son ancienneté, cette tortue fait écho, selon l'artiste, aux hydrocarbures dont la société actuelle est dépendante. En transférant cette tortue sulcata à l'échelle des gigantesques réservoirs de Rubis Terminal à Rouen, Geert Goiris établit ainsi une analogie entre l'animal et l'activité pétrolière liée à ce territoire industriel. Il érige, par là-même, une sorte de monument à l'endurance, à la lenteur mais aussi à la capacité d'adaptation de cet animal ancestral aux changements environnementaux.

    En savoir plus arrow_forward

    Rubis Terminal Rouen
    rue du Bac
    76120 Le Grand-Quevilly

    • © Geert Goiris, courtesy the artist and Rubis Mécénat cultural fund
    clear